top of page
Rechercher

Un management de proximité de qualité peut rapporter gros !

Dernière mise à jour : 26 févr.

"Investir 1 euro dans la qualité du management de proximité rapporterait 4 euros"



Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Laurent Cappelletti, diplômé de l’EDHEC, docteur habilité à diriger des recherches en sciences de gestion, ancien auditeur financier chez KPMG puis maître de conférences à l’IAE de Lyon.

A l'occasion des assises du travail, organisées par le Conseil Économique Social et Environnemental en 2023, il expose les résultats d'une étude conduite en partenariat avec le CNAM dans 1600 entreprises françaises .


Selon cette étude de terrain, nos entreprises souffrent d'une difficulté à pratiquer un management de proximité de qualité capable de négocier périodiquement sur 6 leviers :


  • les conditions de travail

  • l'organisation du travail

  • la communication de sens

  • la gestion du temps

  • la formation

  • les rémunérations


Un tel management de proximité est caractéristique des organisations apprenantes, fort prisées dans les pays d'Europe du nord et de Scandinavie. Ces organisations visent à développer en continu les capacités d'apprentissage en donnant plus d'autonomie et plus d'opportunités de participer aux décisions.

En matière de performance et sur toutes les dimensions de la qualité du travail, ces organisations obtiennent de meilleurs résultats. Les salariés qui y travaillent sont bien plus nombreux à se sentir utiles et reconnus.


Dans nos organisations, le management est trop souvent perçu comme désincarné, peu enclin à la négociation, trop horizontal et bien trop friand de procédures. Il en découle des coûts cachés générés par l'absentéisme, le turn-over, les maladies professionnelles, les défauts de qualité, la sous-efficacité due à la démotivation.

Sur les 1600 entreprises observées, ces coûts cachés peuvent représenter 20 000 € de perte de productivité par personne et par an. Au niveau national, cela représenterait 4 à 8 % du PIB.


Il est possible de chiffrer le retour sur investissement d'un management de proximité de qualité, encore faut-il bâtir des systèmes d’information qui mesurent les bons indicateurs.

Comme je l'annonce au début de cet article, investir 1 euro dans la qualité du management de proximité rapporterait 4 euros et cela peut aller encore plus haut selon Laurent Cappelletti.


Ma longue expérience du terrain rend ces propos tout à fait crédibles à mes yeux.

Je constate aujourd'hui que les prises de conscience et les bonnes volontés sont bien souvent là. Reste à faire évoluer les mentalités et à former des managers de proximité capables d'écouter, de dialoguer, de motiver. Rappelons nous que le mot "manager" vient du vieux français "ménager", soit "prendre soin de" pour aller plus loin.

 

39 vues0 commentaire

Comments


bottom of page